Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Nov 2020 | Profession
 

De noir vêtus et cagoulés  

• Doubs. Une buraliste de Valentigney (près de Montbéliard) était en train de nettoyer son établissement, ce jeudi 5 novembre en fin d’après-midi, quand subitement deux hommes font irruption.

L’un l’a menacé avec un pistolet pendant que l’autre est passé derrière la caisse pour s’emparer du numéraire ainsi que de plusieurs paquets de cigarettes.

Littéralement prostrée en espérant que ça se termine vite, elle a juste vu qu’ils étaient habillés de noir et qu’ils portaient des cagoules. Une cliente est arrivée et celui qui tenait l’arme en joue a rappelé son complice pour sonner l’heure de la fuite.

Un furieux 

• Haute-Garonne. Ce jeudi 5 novembre, un homme a surgi chez un buraliste à Toulouse où il a commis plusieurs dégradations avant de sortir et de s’en prendre à une voiture stationnée tout près de là.

Pour casser le pare-brise, il s’est servi d’une bûche de bois. Le propriétaire du véhicule a bien tenté de s’interposer, mais l’agresseur s’en est pris à lui et l’a frappé. Un passant venu lui porter secours, a également été blessé.

Les agents de la police municipale ont fini par interpeller le furieux. Les deux victimes ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers. Elles ont déposé plainte, tout comme le buraliste.

Rapides, les gendarmes

• Finistère. Une heure avant la fermeture, ce mardi 3 novembre, une buraliste de Plomeur (près de Pont l’Abbé) a vu entrer un individu qui a alors tendu un sac de voyage ouvert en réclamant le contenu de la caisse. Elle a ensuite vu le couteau brandi.

Elle a alors appelé son mari qui s’est saisi d’un pistolet d’alarme et l’a pointé en direction du malfaiteur. Ce dernier n’a pas demandé son reste et a fui.

Les gendarmes, rapidement sur place, ont vite pu remonter jusqu’au suspect. Il a été interpellé peu après, au domicile d’un ami. En situation irrégulière sur le territoire national, il a été déféré ce jeudi devant le parquet de Quimper.