Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Nov 2020 | L'Info, Profession
 

Voiture-bélier récidiviste

• Dordogne. Même mode opératoire, même voiture, deux tabac-presse visés, à une demi-heure d’intervalle … Dans la nuit du mercredi 4 au jeudi 5 novembre, deux attaques à la voiture-bélier se sont succédées aux alentours de Bergerac.

À minuit et demi, à Lamonzie-Saint-Martin (à l’ouest de Bergerac), un Citroën Berlingo a servi de voiture-bélier afin de défoncer le volet métallique du magasin. Perturbés par le déclenchement de l’alarme et du système incendie, les malfaiteurs ont pris la fuite sans rien dérober.

À 15 kilomètres de là, toujours avec la même voiture-bélier, ils s’en sont pris au volet métallique d’un tabac-presse à Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt. Là aussi, l’alarme et le système anti-intrusion ont provoqué la fuite des individus qui ont mis le feu à l’utilitaire, avant de prendre la fuite dans une autre voiture qui les accompagnait.

Plus rapides que l’alarme

• Rhône. Un ou des malfaiteurs se sont introduits dans un bar-tabac-presse de Dracé (à 6 kilomètres de Belleville-en-Beaujolais) par une fenêtre dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 novembre. C’est l’alarme qui les a fait fuir. Mais plusieurs cartouches de cigarettes avaient déjà été volées.

Buraliste fraudeur

• Moselle. Un buraliste de la périphérie de Metz avait appelé la police pour signaler un braquage, ce mercredi 28 octobre. Un individu, armé d’un pistolet, avait exigé le contenu de sa caisse ainsi qu’un carton de cartouches de cigarettes. Après le dépôt de plainte, les policiers ont diligenté une enquête minutieuse qui les a amenés rapidement … à douter de la véracité des faits.

Ce mardi 3 novembre, le commerçant a été interpellé et placé en garde à vue au cours de laquelle il a reconnu sans peine avoir inventé les faits. Évoquant des difficultés financières. Il espérait se faire indemniser par son assurance.

Pour cette tentative d’escroquerie, par emploi de manœuvres frauduleuses et dénonciation mensongère à l’autorité judiciaire, le buraliste est attendu ultérieurement à la barre du tribunal correctionnel.