Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Août 2020 | Profession
 

Échec à la voiture-bélier

• Jura. Selon les témoins de la scène, les malfaiteurs sont arrivés, peu après 3 heures du matin ce vendredi 28 août.

Ils étaient trois au moins dans une Opel qui, en reculant, a fracassé la vitrine d’un buraliste à Cousance (20 kilomètres de Lons-le-Saulnier), déclenchant le système d’alarme. Un des individus a alors tenté de s’introduire dans le commerce, mais n’y est pas arrivé. Tranquillement, la voiture a alors repris sa route.

Les dégâts sur la vitrine du commerce ayant été importants, le matin, les clients ont dû passer par l’arrière du magasin pour être servis. Le commerce avait déjà été victimes de braquage par deux fois (voir 18 mars 2016).

Harcelée par un malade mental 

• Doubs. Trois premiers incidents, au cours des derniers mois, avaient déjà inquiété la buraliste de Valentigney (10 kilomètres de Montbéliard).

Une première fois, un individu l’avait traitée de sale raciste. Une seconde fois, il s’était garé sur un parking en la regardant fixement à l’heure de l’ouverture. Une troisième fois ( la semaine dernière), il a crié « si tu ne me rends pas ma fille, je te bute ».

Ce mercredi 26 août, les menaces et insultes proférées ont été d’une rare violence et dès l’après-midi , terrorisée, la buraliste est allée porter plainte. Un équipage de la BAC s’est rendu le soir même au domicile de cet homme agressif et dangereux, souffrant d’une grave pathologie psychiatrique.

Il ne s’y trouvait pas, mais dès ce jeudi 27 août il a pu être interpellé et placé en garde à vue.

La buraliste n’est pas rassurée pour autant : « je sais qu’il a déjà été hospitalisé et qu’il le sera à nouveau. Et s’il ne se soigne pas, la situation se répétera. Nous ne serons jamais à l’abri d’un passage à l’acte ».

Nouveau braquage avorté

• Vendée. Et de deux tentatives de vol à main armée en moins d’une semaine (voir 27 août) … La buraliste de Bournezeau (20 kilomètres de La-Roche-sur-Yon) a été menacée, ce mardi 25 août, vers 15 h 40, par un individu armé lui demandant le contenu de sa caisse. Celle-ci l’a ouverte en déclenchant des fumigènes.

Le malfaiteur s’est enfui avec une liasse de billets. Il est toujours recherché.