Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Déc 2014 | Profession
 

Ce vendredi 26 décembre ont lieu, en Seine-et-Marne, les obsèques d’Arnaud Lebel – buraliste à Trizay (Charente-Maritime) – qui a brutalement mis fin à ses jours. A 42 ans. Il était père de trois enfants.

Buraliste Trizay suicideSes proches expliquent essentiellement son choix douloureux par les graves difficultés de trésorerie auxquelles son établissement était confronté.

Agent territorial en Seine-et-Marne, il avait décidé avec sa compagne de se lancer dans une reconversion en s’implantant à la campagne. Il reprend, il y a tout juste trois ans, « L’Auberge du Bon Accueil » à Trizay, près de Saintes : un bar-tabac-restaurant de cœur de village dont la mairie possédait les murs.

Cela n’a pas marché. Et on ignore les circonstances précises – professionnelles comme personnelles – qui ont précipité ce tragique épilogue. Mais il est toujours utile de rappeler que le réseau des buralistes connait ce genre de drame. Aussi.