Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Mai 2019 | Profession
 

Monique Leltée, la buraliste prise en otage avec sa fille et deux employées, hier à Blagnac (voir Lmdt de ce jour), tient son affaire depuis 40 ans.

« De main de fer … et à merveille », précise son collègue Gérard Vidal (président de la fédération des buralistes d’Occitanie et vice-président de la Confédération) dont l’établissement est voisin d’un kilomètre. Et qui avait été braqué, lui aussi par un mineur, il y a juste trois ans (voir Lmdt du 23 mai 2016). « Il y a quelques jours, elle me parlait de sa retraite … Monique est une figure locale. »

•• Le tabac-presse-cadeaux-jeux de Monique Lestée est toujours très fréquenté. « Mais je n’ai jamais vu un grand point PMU aussi propre … Monique étant intraitable avec ceux qui jetaient les papiers par terre » reprend Gérard Vidal.

Lequel est intervenu aussi ce matin sur Sud Radio pour évoquer « la pression quotidienne pesant sur les épaules des buralistes : le niveau des prix du tabac étant l’une des causes de cette insécurité, il faut le rappeler. »

•• Hier soir, aux journalistes qui ont pu l’apercevoir, Monique Leltée est restée laconique : « je suis fatiguée ». Son établissement est fermé ce 8 mai.

•• Pascal Ageron, directeur général de Logista, se rendra sur place vendredi : « la direction de la DRD de Toulouse lui apportera tout l’accompagnement nécessaire après cette difficile épreuve. »