Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Nov 2018 | Profession
 

À Colmar, un graffeur de renom a « réglé son compte » au rideau de fer du tabac-presse de Thierry Lefèbvre (président de la Chambre syndicale des buralistes du Haut-Rhin et de la fédération Alsace Moselle, administrateur de la Confédération, président du directoire de la Coopérative des buralistes).

Avec son total consentement : « au lieu d’avoir un rideau de fer pourri, autant avoir une œuvre d’art ».

•• Une œuvre d’art donc, signée par Wark Da Rocinha, dans la nuit du jeudi 22 novembre. Figure emblématique du graffiti brésilien, Marco Rodrigo de son vrai nom, préfère l’agitation des favelas aux salons feutrés des expositions d’arts et est régulièrement invité lors de multiples projets à travers le monde.

Il est ainsi venu en Alsace dans le cadre d’un partenariat avec le Musée d’Art urbain et du StreetArt de Neuf-Brisach.

•• Jeudi soir, à Colmar, touristes et locaux ont pu assister à la performance du graffeur qui peint tout en rondeur, en couleurs. Loin des favelas et dans la froidure d’une nuit de novembre, l’artiste est parvenu à faire partager sa passion devant un parterre de privilégiés anonymes et son œuvre pérenne risque bien d’intriguer les habitués de la rue.