Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Oct 2015 | Pression normative
 

Bruno Le RouxLe chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux, a assuré, ce mardi 20 octobre à l’Assemblée nationale, que le rapport du député PS Frédéric Barbier sur l’avenir des buralistes, qui prévoit notamment d’augmenter leur commission au dépens des industriels, sera mis en œuvre « le plus rapidement possible », selon une dépêche AFP de cet après-midi.

« Il se peut que dans le rapport fait par Frédéric Barbier, il y ait un certain nombre de mesures sur lesquelles il puisse y avoir des discussions mais il forme un tout, il a sa cohérence et nous verrons avec le gouvernement comment essayer de le mettre en œuvre le plus rapidement possible », a assuré Bruno Le Roux, lors d’un point presse de présentation du rapport de Frédéric Barbier, à l’Assemblée nationale (voir Lmdt de ce jour).

Le député Frédéric Barbier, qui a mené depuis mai, un groupe de travail sur l’avenir des buralistes, préconise d’augmenter sur trois ans la marge des buralistes par rapport à celle des fabricants, rappelle l’AFP. Il demande aussi « la traçabilité indépendante des produits du tabac, pour une lutte très efficace contre le marché parallèle, car le manque à gagner pour les buralistes s’élève à 250 millions », a estimé le député PS.

Barbier et son groupe font aussi des recommandations pour une harmonisation fiscale européenne en 2016. « Si on demande aux autres pays européens de s’aligner, il faut donc une stabilité des prix en France en 2016, pas d’augmentation des prix », lance-t-il.

« Le gouvernement lui-même s’est engagé à ce que la mise en place du paquet neutre ne soit pas accompagné sur cette année d’une mesure supplémentaire en matière de hausse des prix, je pense que cela ne sera pas voté », a affirmé Bruno Le Roux, toujours à l’AFP.