Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Mar 2017 | Trafic
 

Après le braquage spectaculairement déjoué de lundi dernier (voir Lmdt du 21 mars), certains auraient pu imaginer que les attaques de livraison tabac allaient se calmer. Pure naïveté. L’attrait du tabac et l’appât du gain facile généré par son trafic sont trop forts.

Ce mercredi 22 mars, vers 6 heures 30 à Oyonnax dans l’Ain, le premier débitant de la tournée vient à peine d’être livré. Respectant les strictes consignes de sécurité, le chauffeur déverrouille la porte à son collègue qui revient redéposer cartons vides et couvercles.

Instantanément, une C3 Picasso bleue marine stoppe à l’arrière du camion. Deux malfaiteurs cagoulés en surgissent, menacent les chauffeurs et chargent une quinzaine de cartons avant de redémarrer aussi vite. En laissant des cartons tombés au pied du camion.

Un peu plus tard, le véhicule est repéré en banlieue lyonnaise en train de quitter l’A42 en direction de Beynost. Une folle course poursuite s’engage avec les gendarmes dont le véhicule est percuté deux fois … L’un des militaires fait feu. La C3 termine sa course contre un massif de fleurs bordant la mairie de Beynost.

Les braqueurs s’enfuient alors en courant et sèment les gendarmes. Ils n’ont pas encore été retrouvés.

Cette information rappelle l’incroyable détermination de ces braqueurs de tabac. Et marque le 19ème braquage (ou tentative de braquage) contre la chaîne de logistique tabac depuis le début de l’année (voir Lmdt des 18 et 15 mars).

Le 11ème concernant la DRD de Lyon-Mions (voir Lmdt des 9 et 7 mars).