Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Jan 2021 | Profession
 

Lancée par la start-up Proxigital, la Borne des buralistes est testée dans une cinquantaine de commerces en France : un dispositif en libre-service qui permet de réserver et d’imprimer un billet de train ou de faire une demande de carte grise pour un véhicule d’occasion.

Son déploiement doit s’accélérer en 2021. « On a déjà près de 400 demandes de buralistes », assure Anne-Sophie Perrachon (présidente) au quotidien Sud-Ouest, deux buralistes de la métropole bordelaise (Parempuyre et Mérignac) venant de s’équiper.

•• « Les services se digitalisent irrémédiablement. Problème, nombre de personnes n’y ont pas encore accès. Que ce soit par manque de moyens ou parce qu’elles refusent de payer sur des sites Internet avec leur numéro de carte bancaire. Contrairement aux idées reçues, l’illectronisme balaie un large spectre de CSP (catégories socioprofessionnelles) et de tranches d’âge. Au lieu de les laisser sur le bord de la route, notre machine les rapproche de ces services numérisés avec une grande amplitude horaire grâce aux buralistes » argumente Anne-Sophie Perrachon.

« On a élaboré des parcours simples, avec une charte graphique commune, de manière à ce que l’utilisateur soit le plus autonome possible. Et s’il y a un problème, le buraliste peut toujours intervenir. »

•• Le buraliste de Mérignac a découvert la borne de Proxigital il y a deux ans, lors de Losangexpo. « J’en suis équipé depuis seulement quelques mois. Au départ, elle ne proposait que la carte grise et le scan. La souscription à une assurance multirisque habitation et l’achat de billets de train sont arrivés plus tard. »

En effet, ce service permet de consulter une large palette de tarifs  (TGV InOui, TER, Lyria, Thalys, Renfe SNCF, Eurostar…) en sélectionnant le jour, les horaires, les gares de départ et d’arrivée. Un TPE est intégré sur un côté de la machine.

« Il suffit d’insérer une carte bancaire et de taper le code pour régler. La procédure est sécurisée », précise Anne-Sophie Perrachon. L’utilisateur procède de la même manière pour les autres démarches.  Les tarifs sont affichés à l’écran avant tout paiement. Ainsi, les dossiers d’immatriculation, de changement d’adresse ou de demande de duplicata de carte grise en cas de perte ou de vol sont mentionnés à 29,90 euros.

•• Pour l’instant, les deux buralistes font part d’un « démarrage en douceur ». La communication,  discrète en phase de test, explique sans doute cette lenteur, selon Sud-Ouest. Cela devrait changer.

D’autant que Proxigital table sur l’intégration d’un nouveau service par trimestre (vente en ligne, click and collect…) pour entretenir l’appétence des clients.