Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Nov 2020 | Profession
 

Ce jeudi 19 novembre, les grandes festivités, organisées chaque année depuis les années 50, sont carrément compromises.

Et pourtant, les vignerons du Beaujolais ont fait exprimer le meilleur de leurs terroirs malgré un millésime de l’extrême (sécheresse et précocité des vendanges). Dilemme.

L’interprofession des vins du Beaujolais (Inter Beaujolais) a donc imaginé des solutions alternatives.

•• Des outils de communication collectifs ont été mis en place pour la campagne des Beaujolais Nouveaux, mais aussi des outils plus individuels (affiches, vidéos, visuels pour les réseaux sociaux, bannières de sites et signatures emails … le vigneron pouvant personnaliser chaque outil).

•• Les maisons et domaines du Beaujolais, les Bistrots Beaujolais et tous les ambassadeurs du vignoble invitent les amateurs à consulter le site web rendez-vous beaujolais.com afin de découvrir et déguster le nouveau millésime.

•• Les lieux d’achat, cavistes, grandes et moyennes surfaces, et autres points de vente … dont des buralistes – avec leurs solutions de ventes à emporter – ont sélectionné de nombreuses références.

•• Il n’y a plus un « Nouveau », mais une diversité de « Nouveaux » : des classiques et traditionnels de maisons et caves reconnues ; des « Nouveaux » élaborés par de jeunes vignerons, un peu de bio, des Beaujolais-Villages Nouveaux, une pincée de rosés … ; des plus légers, d’autres plus enveloppés, bref tout un choix pour tous les goûts.

•• « Les festivités autour des Beaujolais Nouveaux seront très singulières et inédites, mais gardons cet esprit festif et cette joie de vivre à l’arrivée des « Nouveaux » et réinventons chacun à notre façon ce moment tant attendu » souligne Dominique Piron, président d’Inter Beaujolais.