Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Juil 2019 | Profession
 

« Il nous faut de nouvelles accroches » confirme Emmanuel Magniez, président des buralistes de Seine-Maritime – Rouen, au lendemain de la signature SNCF/Confédération sur la vente des billets de train (voir Lmdt des 9 et 8 juillet). Le département faisant partie des cinq régions d’expérimentation.

Selon l’élu syndical, avec le Fonds de transformation qui va devoir « amortir le choc » des hausses de prix, chaque arrivée d’un nouveau produit ressemble à une bouée de sauvetage bienvenue. « Nous devenons relais Poste ; nous développons les comptes bancaires Nickel. Maintenant, avec la vente de billet SNCF, nous allons être des guichets de service public modernes » poursuit Emmanuel Magniez dans les colonnes de Paris Normandie.

•• Il attend maintenant d’en savoir plus quant à la formation dispensée. Quant à la rémunération, elle se fera « via un forfait annuel et par un pourcentage sur le prix de chaque billet. » Les montants restent confidentiels, « mais ils sont satisfaisants », assure le Normand.

•• Il attend également un retour quant à l’attribution du marché pour les encaissements au nom des Finances publiques : « avec la réorganisation des services, nous pourrions devenir des points d’encaissement pour régler les factures de cantine ou autres, par exemple ».