Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Fév 2020 | Profession
 

Implantée depuis dix-sept ans à Prunay (à 15 kilomètres de Reims), Peggy Danjon ne cesse d’étoffer les prestations de son établissement de 110 mètres carrés. Depuis une semaine, elle a ajouté une nouvelle corde à son arc : la vente de titres de transport Sncf. Elle est la première dans le département de la Marne (voir 16 février). 

« Mon but en tant que commerçante est d’offrir un maximum de services, de satisfaire le plus de clients » explique, à L’Union, la buraliste, sollicitée pour son emplacement proche de la gare.

•• Derrière son comptoir, entre les jeux à gratter et les paquets de cigarettes, se sont ajoutées une imprimante et une tablette. L’outil est simple d’utilisation, après une demi-journée de formation.

« Le client doit simplement m’indiquer le jour et l’heure approximative de départ » détaille la buraliste « ma tablette me propose différentes tranches horaires, le client n’a plus qu’à donner son identité, régler et le tour est joué », en moins de cinq minutes.

•• L’arrêt de Prunay, qui se situe sur la ligne très prisée des salariés d’entreprises de la région, Reims / Châlons-en-Champagne, ne dispose d’aucune borne. Alors, ce nouveau point de vente devrait satisfaire les 1 100 habitants de la commune qui devaient se rendre en gare de Reims pour régler leur trajet.

Ce que vise surtout la Sncf, c’est « le billet jour, partir en journée shopping à Reims ou se rendre chez son médecin, par exemple. L’idée est de donner l’envie » précise le service presse. Et le choix de Prunay n’est pas dû au hasard : « notre souhait est d’aller au cœur de la vie des personnes. Elles se rendent de façon quasi-quotidienne chez leur buraliste, donc nos services viennent à eux. »

•• Alain Sauvage, président départemental des buralistes de la Marne et trésorier de la Confédération, partage cet avis : « dans une petite commune de 1 100 habitants, un établissement multiservice est indispensable. En tant que commerçant, la fréquentation est primordiale. La vente de titres de transport y contribue. »