Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Mai 2018 | Profession
 

Alors que le cap du premier anniversaire de son élection est franchi, sous le soleil, par le président Macron, les bons et les mauvais points sont attribués par les commentateurs qui cherchent à ausculter le pouls de la France profonde.

•• Le Parisien / Aujourd’hui en France (dans son édition du 2 mai) est allé chercher une enquête du Credoc sur le poste de dépenses où les Français sont plus ou moins obligés de s’astreindre à des restrictions.

24 % des Français estiment « être obligés de s’imposer régulièrement des restrictions » sur le poste « tabac et boissons ». Et encore, on suppose que l’enquête Credoc est antérieure à la forte augmentation des prix du tabac du 1er mars.

•• BFM TV est allé pêcher l’information dans le centre de la ville natale du Président, Amiens.

Pour y trouver un buraliste (membre très actif de la chambre syndicale) qui annonce d’emblée avoir senti « un effet Macron sur le prix du paquet de cigarettes » mais n’énumère que deux événements ayant ponctué la vie de la métropole picarde pendant cette première année de mandat présidentiel : les travaux en centre-ville et le maintien de l’équipe de foot en première division …

Cela se passe comme cela dans la vraie vie.

•• En tout cas, les sujets tabac – ou du moins, les engagements du candidat Macron en la matière – ne sont absolument pas mentionnés dans les bilans établis ici ou là.

Pourtant, le paquet à 10 euros était ressorti comme l’un des premiers gestes forts du nouveau Gouvernement, lors du discours de politique générale du Premier ministre, l’été dernier (voir Lmdt du 4 juillet 2017).

À suivre.