Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Avr 2021 | Profession
 

Suite de la revue de presse des analyses sur le bilan de la Douane, concernant le tabac, présenté par Olivier Dussopt, ministre chargé des Comptes publics (voir 3 et 2 avril).

•• Challenges. (…) « On a nationalisé la consommation du tabac sur l’année 2020, ce qui a forcément été bénéfique pour nous » explique Philippe Coy.

« Avec près de 11 millions de fumeurs en France, l’enveloppe gagnée par l’État grâce aux recettes fiscales liées aux taxes sur le tabac s’élève à 15,3 milliards d’euros pour l’année 2020 (…) La lutte contre le tabagisme rapporte gros à l’État. C’était l’une des promesses d’Emmanuel Macron pour lutter contre le tabagisme en France : faire passer le prix du paquet de cigarettes de 7 à 10 euros. 

« Cette hausse des taxes a naturellement participé à la croissance des recettes fiscales. Une augmentation des prix tellement importante qu’elle a absorbé les pertes financières liées à une chute des ventes ( …) 

« Le gouvernement devrait arrêter de miser sur la fiscalité, qui n’a pas de vertu pédagogique pour lutter contre le tabagisme » affirme Philippe Coy avant d’ajouter que cette stratégie politique crée seulement un marché parallèle, et augmente la criminalité autour de la contrefaçon.

Selon lui, la contrebande et le commerce illicite des produits du tabac se sont particulièrement développés ces deux dernières années, pénalisant les buralistes français (…) »

•• France Inter. « (…) même les prévisions les plus optimistes des comptes de la Sécurité sociale sont dépassées.

Pour deux raisons : l’achat de l’autre côté de la frontière impossible au printemps dernier et des fumeurs obligés d’acheter en France ; le nombre de fumeurs a très peu diminué alors que le prix du tabac a continué d’augmenter (…)

« Le bilan des Douanes révèle aussi la baisse des saisies de tabac de contrebande (soit 100 tonnes de moins par rapport à 2019). Les trafiquants ont été obligés de s’adapter aux restrictions de circulation. Parmi les plus spectaculaires : 12 tonnes de tabac à chicha dans le Val-d’Oise (voir 6 août 2020) »