Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Mai 2018 | Observatoire
 

Au Centquatre-Paris, une exposition met en valeur 140 œuvres de la collection Bic. Au fil des ans, les artistes, dont César, Magritte ou encore Giacometti, ont en effet utilisé les stylos de la marque pour dessiner ou créer des œuvres d’art moderne. Mais aussi briquets ou rasoirs.

Cela change de l’exposition sur le comptoir.

•• Jusqu’au 27 mai, l’exposition présente ainsi le travail très varié de quelques 80 artistes internationaux. Beaucoup ont utilisé les stylos billes de la marque (le fameux Bic Cristal) pour réaliser des esquisses ou des tableaux.

On retrouve ainsi un auto-portait de René Magritte ou une poule esquissée par César, plus connu pour ses sculptures et compressions. La collection présente aussi un dessin d’Alberto Giacometti présentant son frère Diego.

•• À découvrir aussi : un élégant paravent très Art déco, tout en transparence bleutée, Il est composé de 600 stylos (photo).

La très design lampe « Anémone » constituée d’une flopée de Bic rouges. Un fauteuil jaune et blanc, créé grâce à plus de 1 100 rasoirs jetables, autre spécialité de la marque. La robe à longue traîne d’Oscar Carvallo, toute cousue de briquets …

•• « Cette collection permet de mesurer à quel point les produits Bic peuvent séduire des artistes du monde entier, tant comme outils de création que comme sources d’inspiration. Nous nous réjouissons de pouvoir partager ces œuvres pour la première fois avec le public » selon Bruno Bich, Pdg du groupe Bic.