Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Juil 2016 | International
 

Belgique e-cigaretteRecalé par le Conseil d’État le mois dernier, l’arrêté royal belge « relatif à la fabrication et à la mise dans le commerce des cigarettes électroniques » devrait repasser dans les jours prochains.

Avec peu de modifications par rapport à la version initiale qui associe l’e-cigarette à un produit du tabac en se basant sur la Directive européenne (cartouches ou réservoirs inférieurs à 2 millilitres, recharges inférieures à 10 millilitres de liquide, interdiction de vente au moins de seize ans, interdiction de vente et d’achat sur Internet, …).

Ce qui inquiète les professionnels de la vape, c’est une petite phrase de la ministre de la Santé, Maggie de Block à la Chambre, ce mardi 5 juillet : « je souhaite que les cigarettes électroniques côtoient les cigarettes classiques dans les rayons des magasins et que le consommateur puisse associer ces deux produits. Trouver les deux au même endroit permet de passer plus facilement à la cigarette électronique ».

Ce qui sous-entendrait la volonté de la ministre de la Santé de taxer l’e-cigarette au même titre que les autres produits du tabac. « Un puissant travail de lobbying de la part des grands cigarettiers et entreprises pharmaceutiques voyant leurs revenus fondre face à l’engouement de ce nouveau produit » dénonce même l’Union belge pour la Vape.

De fait, à la question de savoir si le gouvernement envisage de taxer la cigarette électronique de la même façon que le tabac, le cabinet de la ministre répond laconiquement : « pas pour le moment ».