Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Jan 2020 | E-cigarette
 

Vaping Post nous la joue « théorie du complot », en réaction à l’objectif du réseau « librairies / presse », représenté par Prodipresse et Perstablo, de devenir le « référent » du tabac (voir 15 janvier).

Commentaire publié ce 16 janvier sur le site. 

« Concrètement, cela implique la mise en place d’un monopole de vente, à l’instar de ce qui existe en France, par exemple. Le problème, c’est que la définition belge des « produits du tabac » est vaste : « les produits du tabac regroupent les cigarettes, les pipes, les cigares, etc. mais aussi les pipes à eau (chicha) et les cigarettes électroniques. Tous ces produits doivent donc être soumis à la législation belge des produits du tabac (…) » précise le site internet du Service Public Fédéral.

« Ni le président du réseau des « librairies / presse » ni les représentants des débits de tabac n’ont d’ailleurs précisé quelle serait la place de la vape dans leur projet. Mais on imagine mal le réseau laisser passer une occasion de prendre le monopole de leur principal concurrent ».