Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Votée ce printemps (voir Lmdt du 28 avril), la loi interdisant la vente de tabac aux moins de 18 ans (jusqu’à maintenant, il est interdit de vendre du tabac aux moins de 16 ans) va entrer en vigueur le 1er novembre prochain ont annoncé, le 9 août, les médias locaux. 

Cette interdiction concerne l’ensemble des produits du tabac, les cigarettes électroniques et leurs recharges ainsi que les produis à base de CBD.

Paul Van Den Meersche – chef de service à l’inspection du SPF Santé publique (l’équivalent du ministère de la Santé) – précise que c’est bien le commerçant qui risque la sanction en cas d’infraction (et pas l’acheteur) vu que la loi concerne précisément la vente de tabac.

« Les amendes vont de 200 à 20 000 euros pour les cas les plus graves (récidive). L’interdiction de vente, qui passe de 16 à 18 ans, nous permettra des contrôles plus efficaces aux abords des écoles », ajoute-t-il.