Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Nov 2018 | International
 

La mesure a fait fortement réagir les associations anti-tabac belges : l’amende pour publicité illégale sur le tabac passe de 80 000 euros à 2 000 euros.

En fait, la pittoresque ministre de la Santé Maggie De Block (voir Lmdt du 7 septembre) proteste de sa bonne foi et explique avoir fait adopter une disposition pour que les amendes soient réellement appliquées …

« Cette modification ne concerne que la publicité : on ne touche pas aux sanctions concernant l’interdiction de fumer où l’âge. Mais aujourd’hui, l’amende minimale sur la publicité, pour une multinationale ou pour le petit marchand de journaux du coin, est la même : soit 80 000 euros.

« Dans les faits, cela ne fonctionne pas concernant les petits commerçants : soit l’administration considère que l’amende elle-même est disproportionnée, soit le juge ne la suit pas en fin de compte et l’amende est toujours annulée ».

Maintenant toutes les entreprises sont, en pratique, verbalisables (voir aussi Lmdt du 8 mars).