Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Fév 2021 | International, Trafic
 

Année record pour les douanes belges. Par exemple, 410 millions de cigarettes illicites ont été saisies en Belgique, deux fois plus que l’année précédente, selon Sudpresse citant des données douanières. 

Les saisies de cigarettes sont donc en hausse de 108 % contre 196,7 millions d’unités en 2019. Auxquelles s’ajoutent 49 tonnes de tabac à chicha (contre 4,1 tonnes en 2018) ainsi que 73 tonnes de tabac à rouler.

•• Ces saisies comprennent celles effectuées lors de contrôles spécifiques ou lors du démantèlement de sites belges. En 2020, 18 sites de production de tabac/cigarettes de contrefaçon ont été démantelés, contre 14 en 2019.

32 personnes, directement liées à la production illicite sur le sol belge, ont été arrêtées (voir les 9 décembre et 28 octobre 2020).

•• L’explosion de ce trafic en Belgique est « une problématique qui concerne toute l’Union Européenne », selon Florence Angelici, porte-parole du SPF Finances, en charge de la tutelle du marché du tabac.

« Selon une étude de 2019 de KPMG, les principales destinations des cigarettes de contrebande sont le Royaume-Uni (19,3 % des cigarettes consommées dans ce pays seraient de la pure contrebande) et la France (14,1 %). Les importants taux d’accises dans ces deux pays expliquent, en partie, l’attrait des fraudeurs pour ces marchés. On peut expliquer la présence de sites de productions sur le sol belge en raison de la proximité de ces deux marchés de destination ».