Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Août 2017 | International, Profession
 

British American Tobacco (BAT) a annoncé, mercredi 9 août, avoir levé 17,25 milliards de dollars grâce à un emprunt obligataire sur le marché destiné notamment à financer le rachat de l’américain Reynolds (voir Lmdt du des 24 et 20 juillet).

•• Cet emprunt, découpé en plusieurs tranches qui devront être remboursées entre 2020 et 2047, est l’un des plus importants de l’année sur le marché obligataire.

Le groupe profite de conditions de marché toujours favorables pour les emprunteurs, puisque les taux d’intérêt restent très bas aux États-Unis malgré le resserrement monétaire en cours de la banque centrale américaine.

•• BAT précise dans un communiqué qu’il va utiliser cette somme de 17,25 milliards de dollars (14,7 milliards d’euros) pour financer une partie du rachat de l’américain Reynolds ainsi que pour rembourser certaines dettes arrivant à échéance.