Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Oct 2017 | Profession
 

Selon une déclaration de son CEO, Nicandro Durante (à Londres, le 25 octobre), British American Tobacco prévoit un chiffre d’affaires mondial en « produits de nouvelle génération » – produits du vapotage et de tabac à chauffer – correspondant à 1,1 milliard d’euros pour 2018. Soit le double de cette année.

L’objectif étant de dépasser les 5,5 milliards d’euros pour 2022.

Le récent rachat de Reynolds (voir Lmdt du 20 juillet 2017) contribue à cette dynamique. Mais pour le fabricant, les ventes de produits à vapotage (voir Lmdt du 2 décembre 2016) comme de tabac à chauffer (voir Lmdt du 31 août 2017) dépassent d’ores et déjà toutes les prévisions.

C’est ainsi que l’activité « produits de nouvelle génération » devrait arriver à l’équilibre fin 2018 et dégager de « substantiels profits » quatre ans après.