Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Juil 2016 | Profession
 

CHR ruraliteLe prix « Des Cafés Pour Nos Régions » est le reflet de l’engagement d’Heineken et de France Boissons en faveur de la redynamisation des territoires (voir Lmdt du 18 janvier).

Sa 3ème édition a récompensé, ce mercredi 6 juillet, 5 projets de création ou de rénovation de cafés dans 5 grandes régions de France (Centre-Ile-de-France, Est, Ouest, Nord, Sud), grâce à une dotation globale de 50 000 euros. Les lauréats ont en commun de proposer un projet viable économiquement, innovant, qui participe à l’attractivité de leur commune ou leur quartier et qui crée du lien social.

• « Le Hasard Ludique » à Paris (Centre-Ile-de-France) : ce café culturel va s’implanter dans l’ancienne gare de Saint-Ouen (18ème arrondissement), avec pour objectif de proposer plus de 200 évènements par an sur la base d’un fort volet participatif des habitants. La réhabilitation du bâtiment va également améliorer le cadre de vie des riverains, désireux de voir ce bâtiment à l’abandon depuis longtemps retrouver une seconde vie.

• « Chez Cocotte » à Rouvres-en-Plaine (Est) : le dernier bistrot-restaurant de cette commune de Côte-d’Or (à 15 kilomètres de Dijon) était né en 1840. Emblématique de l’histoire du village, l’établissement restera donc un acteur de la revitalisation locale en renforçant son rôle de lieu d’échanges et de souvenirs.

• « L’Arcadium » à Vieille-Chapelle (Nord) : c’était le dernier café de ce village de 813 habitants du Pas-de-Calais, à 30 kilomètres de Lille. Après ses études hôtelières, un jeune homme de 24 ans, l’a transformé en restaurant « bistronomique », en revisitant la gastronomie régionale avec des produits locaux et gourmands à des prix abordables. Avec l’agrément des habitants, le propriétaire est natif de la commune et va recréer de l’animation dans une commune qui manquait de vie.

• « Le Bris Glace » à Douanenez (Ouest) : une ancienne conserverie du Finistère transformée en café-glacier 100 % local par une ancienne libraire. Ici, tout est local : des produits de qualité issus de circuits courts ; des artistes de la région créant des événements musicaux ou graphiques.

• « Folles saisons » à Toulouse en Haute-Garonne (Sud) : dans ce quartier des Pradettes – le moins dense de la ville « rose » de Haute-Garonne, l’établissement est devenu depuis 14 ans un carrefour culturel et associatif très dynamique. Plus qu’un restaurant, l’établissement s’est imposé, tout au long de l’année, avec un programme très riche en d’activités culturelles, artistiques et civiques organisées par les associations de quartier.