Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Jan 2021 | Profession
 

Ce bar-tabac à Arras a fait l’objet d’un contrôle de police … il aurait servi des consommations à des clients malgré l’interdiction en vigueur (voir 21 janvier). Le patron des lieux plaide sa cause dans La Voix du Nord.

Certes, il a bien servi une personne à l’arrière de son établissement. « Une seule personne » insiste-t-il, « c’est un ami, on lui a payé un verre discrètement, il m’apportait des informations concernant les impôts ».

Mais pour les autres personnes, il y a, selon lui, méprise : « les gens prennent leur café à emporter, c’est légal. Les cafés sont sur les tables dehors. Mais nous sommes un PMU, qui tourne très bien.  Des courses, il y en a tous les quarts d’heure.  Les gens commandent un café, traversent le bar avec leur gobelet pour valider leur jeu à la borne. On ne peut pas regarder constamment qui a son café ou pas, ça entre, ça sort.

« Nous ne sommes pas un bar clandestin. Je suis obligé de dire aux gens en permanence :« dehors, dehors. » Il a été entendu à ce sujet au commissariat. Et il espère un simple avertissement.