Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Il n’y a pas qu’en province que des bar-tabacs se retrouvent frappés par une décision de fermeture administrative, pour non-respect des consignes sanitaires (voir 3, 5 et 17 février).

Ainsi, un splendide bar-tabac-loto-PMU du cœur de Paris, particulièrement bien tenu, s’est lui aussi retrouvé sous le coup d’une fermeture administrative pour quinze jours.

Malgré les efforts du buraliste et de ses employés, l’attroupement d’une clientèle stationnant trop longuement devant l’établissement, gobelet de café à la main, aura été la cause de cette décision de la Préfecture de Paris.