Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Juil 2020 | Pression normative
 

L’annonce d’une interdiction prochaine des chauffages extérieurs sur les terrasses de bars, restaurants et brasseries par la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, lundi dernier (voir 28 juillet 2020), a jeté un froid, si l’on ose dire, chez des professionnels déjà préoccupés par la relance d’une activité gravement compromise par la pandémie et ses conséquences.

•• D’où la mise en place immédiate par le Gouvernement « d’un cycle de consultations » avec les représentants du secteur. Et c’est le nouveau ministre des PME, Alain Griset, qui a reçu la mission de déminer le terrain. Avec un premier tour d’horizon par le biais d’une audioconférence, organisée dès ce mercredi 29 juillet. Et la participation de membres du cabinet de Barbara Pompili.

•• À cette occasion, le président de l’UMIH Bretagne, Karim Khan, s’est montré d’emblée favorable à une mesure qu’il a accompagné lors de sa mise en œuvre par la municipalité de Rennes, cet hiver (voir 3 décembre 2019 et 3 janvier 2020).

•• Avis plus réservé pour Didier Chenet (GNI / Groupement national des Indépendants) reconnaissant le caractère éminemment politique de la décision avant de poser l’enjeu des emplois pour le secteur CHR : « le Gouvernement a t’il l’assurance qu’à la fin de l’hiver prochain nous n’aurons plus besoin des terrasses chauffées sur lesquelles nous faisons, en moyenne sur l’année, 30 % de chiffre d’affaires ».

•• Attitude ferme de Philippe Coy, au nom « des 15 000 bar-tabacs » représentés par la Confédération : « il ne faut pas confondre transition écologique et transgression économique ». Et de poser clairement le problème de ces consommateurs fumeurs qui sont les premiers à fréquenter les terrasses.

•• Une représentante de l’AMF est revenue aussi sur les incidences financières de la mesure : « ces établissements contribuent au bien-vivre ensemble sur les territoires ».

•• Pour sa part le ministre Alain Griset s’est engagé « à co-construire avec les représentants du secteur un plan d’actions pour accompagner les entreprises dans la mise en place de cette mesure. Le Premier ministre m’a demandé de travailler avec vous. Des propositions lui seront présentées le 30 septembre ».

Les professionnels ont jusqu’à fin août pour soumettre leurs réflexions.