Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Sep 2019 | Observatoire
 

La multinationale revendique en France une croissance de 10 % de ses ventes – sur un an à fin août – ainsi qu’une part de marché supérieure à 20 %, après plusieurs années difficiles.

Dans Les Échos (édition 16 septembre), François Gay-Bellile, président du groupe en France, croit toujours dans la réalité d’un potentiel de croissance dans l’Hexagone.

Les Français consomment chaque jour huit boissons sans alcool, thé et café inclus. Trois fois moins qu’en Suisse, et nettement moins qu’en Allemagne.

•• Francois Gay-Bellile a déjà engagé une forte diversification depuis son arrivée à la tête de Coca-Cola France en 2017. Après le lancement d’une spécialité bio sous la marque « Honest » en avril 2017, le groupe a lancé en janvier 2018 « Fuze Tea », liquide à base d’extraits de thé, de jus de fruits et d’arômes de plantes.

« Fuze Tea a été notre meilleur lancement depuis longtemps » pointe François Gay-Bellile. « Cette marque a été la plus forte contributrice à la croissance du secteur au cours de sa deuxième année de lancement, avec des ventes en progression de +56 % et une part de marché supérieure à 10 % », atteste le cabinet Nielsen. Fuze Tea est aujourd’hui la deuxième marque la plus vendue du groupe après le Coca-Cola.

•• Parmi les autres nouveautés, « Coca Energy », concurrent de Red Bull, où la taurine, un ingrédient à risque selon les médecins, a été supprimée. Une série de quatre produits à mixer avec les alcools bruns (bourbon et rhum), fabriquée à Dunkerque, a par ailleurs été lancée.

•• Le changement touchera aussi bientôt « Tropico », la marque française acquise en 2018. La première marque tricolore (et première boisson aux fruits sans gaz) du groupe est à l’aube de nombreuses retouches. La teneur en sucre, très élevée à 12 grammes par litre, sera abaissée à 10 grammes. Coca-Cola mise beaucoup sur cette nouvelle venue, qui revendique une part de marché de 5 % en France.

« Nous avons de grandes ambitions pour Tropico » précise François Gay-Bellile, « nous allons offrir des alternatives avec ou sans bulles ». Un « Tropico » sans sucre arrivera en 2020, avec de nouveaux parfums.

•• Coca-Cola « explore aussi de nouvelles catégories de boissons », dont le café. En revanche, le groupe avance désormais prudemment sur le marché de l’eau, où il a subi un cuisant revers en Europe il y a quelques années avec Dasani.

(Voir aussi Lmdt des 31 et 20 mars ainsi que du 16 février)