Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Mar 2021 | Profession
 

Les exploitants d’activités café-bar-brasserie-restaurants ne savent toujours pas quand ils pourront enfin recevoir à nouveau des clients, mais ils en savent un peu plus sur les modalités de réouverture.

Les représentants des professionnels ont eu plusieurs échanges avec Bercy, ces derniers jours. Par exemple Philippe Coy a eu une réunion avec le cabinet d‘Alain Griset (ministre délégué aux PME / voir 10 novembre 2020), ce lundi 15 mars.

Et les discussions sont encore en cours. Le Figaro reprend certaines de ces bases de travail. Pour commencer, les professionnels seraient prévenus trois semaines avant l’entrée en vigueur de l’autorisation d’ouverture.

•• Mais le retour à la vie d’avant mars 2020 ne serait pas pour tout de suite : la reprise se ferait, en effet, en trois phases.

1• La première permettrait aux seuls hôtels de servir à nouveau les petits déjeuners en salle.

2• Quatre semaines plus tard, restaurants et bars pourraient rouvrir, avec une jauge limitée à 50 % de leurs capacités.

3• Dans un troisième temps, un mois après, cette jauge serait levée.

Mais les établissements resteraient alors soumis au protocole sanitaire en vigueur avant le reconfinement de novembre. Celui-ci limitait le nombre de clients à six par table, avec une distance d’un mètre entre les tables.

•• Beaucoup de points restent encore à être précisés.  Les différentes phases devraient ensuite être validées par le ministère de la Santé.

… Tout cela, alors que l‘on parle de certaines mesures de reconfinement sur certaines zones du territoire.