Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Nov 2018 | Observatoire
 

AXA a annoncé, ce lundi 26 novembre, à l’occasion du Climate Finance Day qui se tient cette semaine à Paris, étendre ses politiques de responsabilité d’entreprise en matière de lutte contre le réchauffement climatique, le tabac et les armes « controversées » à la nouvelle entité AXA XL créée après l’acquisition de XL Group (voir Lmdt du 29 mai 2016).

Spécialisée dans l’assurance des entreprises, cette division particulièrement présente aux États-Unis va ainsi cesser de souscrire des contrats liés à la construction et à l’exploitation de centrales ou de mines de charbon, par exemple. Cette politique de restriction de souscription s’appliquera aussi au secteur du tabac et aux entreprises vendant des armes « controversées ».

•• Cet engagement, qui sera mis en œuvre à partir du 1er janvier 2020, porte sur plus de 100 millions d’euros de primes. « Oui, cela aura un léger impact sur les comptes 2020, mais c’est quelque chose d’absorbable avec la croissance de l’activité », affirme Jad Ariss, directeur des affaires publiques et de la responsabilité d’entreprise du groupe AXA.

•• Parmi les premiers groupes du secteur à prendre de telles mesures, AXA appelle les autres assureurs à suivre la même voie que lui. « Quelques-uns nous ont emboîté le pas, comme Allianz ou Generali, mais beaucoup d’acteurs restent en retrait. Sur la centaine de grands assureurs mondiaux, seule une dizaine a engagé des mouvements similaires », regrette Jad Ariss (voir Lmdt des 29 septembre 2018 et 2 juin 2017).