Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Avr 2019 | Profession
 

Pour conforter son activité, Jean-Michel Lecossier n’a eu de cesse, depuis son installation en octobre 2014 à Livinhac-le-Haut (Aveyron), commune d’un peu plus 1 000 habitants, de proposer de nouveaux services dans son tabac presse, comme il l’explique dans La Dépêche.

•• Après une première diversification avec le relais-Poste en février 2017, le buraliste vient de franchir une nouvelle étape avec l’ouverture d’une épicerie, l’offre locale ayant fermé les portes en début d’année.

Très entreprenant, Jean-Michel Lecossier ne cache pas non plus sa volonté d’offrir aussi une bouffée d’oxygène au développement de son enseigne et de s’orienter vers le multiservices, dont il a perçu la nécessité en milieu rural.

•• Le plus difficile pour lui a été de réorganiser un espace réduit. La caisse a été décalée sur la gauche afin de faire place à deux armoires réfrigérées pour les boissons et la crémerie et bientôt des fruits et légumes.

À droite et au centre : l’épicerie dite sèche, produits d’hygiène et d’entretien ; à gauche : journaux et revues. Parmi les autres services proposés : les jeux de grattage, les démarches pour les cartes grises, un ordinateur en accès libre et depuis peu, le Compte nickel.

•• Conscient du handicap de son espace commercial – petit, reconnait-il, mais désormais multiservices – il affiche sa ferme volonté de séduire au quotidien la clientèle locale, au-delà de la manne des randonneurs de passage. À voir si son ambition pourrait croiser le projet porté par la municipalité de créer un commerce multiservice dans l’ancien bureau de La Poste, lui aussi sur la place du village…