Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Juin 2020 | Profession
 

« Nous sommes la région la mieux gérée, il est normal que nous soutenions ceux qui font des efforts pour bosser … Nous représentons la seule région à faire cela dans le contexte actuel ».

Le président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez (voir 2 avril 2020 et 3 juillet 2017), a annoncé, hier soir, 3 mesures destinées à soutenir les buralistes en cette période de déconfinement et de relance de l’activité :

1• une subvention de 500 euros, à caractère rétro-actif, pour tous les équipements de protection sanitaire (du Plexiglass de protection au distributeur de gel, etc.) ;

2• une aide spécifique et directe de 2 000 euros pour les buralistes ayant en cours un emprunt d’investissement (hors PGE) ;

3• un prêt de la région, sans caution sur 2 ans, qui peut être compris entre 3 000 et 20 000 euros.

Les modalités d’accès à ces mesures seront disponibles sur le site de la Région, à partir de jeudi matin.

Laurent Wauquiez a expliqué ces mesures à l’occasion d’une visioconférence à laquelle ont participé près de 150 buralistes ainsi que Philippe Coy (salué chaleureusement) et plusieurs élus de la profession dans la région dont Élisabeth Marette, Pascal Clermont, Gilles Grangier, Laurent Mazal, Jean-Paul Mengeon et Olivier Riboulet.

Non sans avoir souligné, au préalable, que les chiffres du marché du tabac, pendant le confinement, avaient révélé l’existence « d’une évasion complètement dingue ».

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a précisé, enfin, que ce dispositif d’aides a été mis au point exclusivement pour trois professions : les restaurateurs, les taxis et les buralistes.