Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

L’Autriche va renoncer à mettre en application une interdiction totale du tabac dans les bars et restaurants, votée au printemps 2015 et prévue pour le 1er mai 2018.

La question du droit des fumeurs a été, en fait, l’un des sujets brûlants au menu des négociations gouvernementales menées par le jeune conservateur Sebastian Kurz (ÔVP) – vainqueur des législatives du 15 octobre – avec le populiste très à droite Heinz-Christian Strache (FPÖ). Négociations qui devraient être bouclées dans les prochains jours.

•• Alors que la majorité des dossiers ont déjà été bouclés, Strache (grand fumeur assumé) exigeait encore que la future coalition revienne sur l’interdiction totale du tabac dans le secteur CHR.  Après une longue valse-hésitation, Kurz (non-fumeur), dont le parti avait approuvé cette loi, a donc fini par céder.

•• L’Autriche devrait ainsi rester un des derniers pays d’Europe où il demeure possible de fumer, sous certaines conditions, dans les débits de boisson et restaurants.

La consommation de tabac y resterait ainsi autorisée dans les établissements dotés d’espaces fumeurs séparés, et dans tous ceux d’une superficie inférieure à 50 mètres carrés.

Seule nouvelle modification envisagée : les mineurs n’auront plus le droit de fréquenter un espace ou petit établissement fumeur.

La vente de tabac sera par ailleurs interdite au moins de 18 ans, contre 16 ans jusqu’à présent.