Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

C’en est fini d’une exception autrichienne : les fumeurs ne peuvent plus « en griller une » dans les cafés et restaurants du pays, contraints de bannir la cigarette depuis ce vendredi 1er novembre en vertu d’une législation anti-tabac qui a mis des années à s’imposer.

Pour l’entrée en vigueur de la mesure, à minuit, plusieurs bars de Vienne avaient organisé des « soirées dernière clope », certains allant même jusqu’à offrir des cigarettes à volonté, selon l’AFP.

En juillet, le Parlement avait fini par voter une loi anti-tabac restrictive puisqu’elle proscrit la consommation de tabac dans les établissements de moins de 50 mètres carrés, qui pouvaient jusqu’ici être entièrement fumeurs. Les espaces fumeurs séparés, dont pouvaient se doter cafés et restaurants, doivent également être supprimés (voir 3 juillet 2019 et 10 octobre 2018).

Le paquet coûte encore en moyenne 5 euros à Vienne.