Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Avr 2017 | International, Trafic
 

« Pionnier » du paquet neutre et des hausses excessives des prix du tabac (voir Lmdt des 5 et 18 mai 2016), l’Australie est confrontée à deux effets collatéraux que les anti-tabac passent sous silence :
. le développement du marché parallèle (voir Lmdt du 21 novembre 2015) ;
. l’apparition de champs de culture clandestine de tabac (voir Lmdt des 15 mai et 16 novembre 2016). Alors même qu’il est officiellement interdit de planter du tabac, là-bas, depuis 2006.

• L’administration fiscale (ATO / Australian Taxation Office) vient d’ailleurs de lancer un avertissement général auprès des agriculteurs leur enjoignant de ne pas céder aux offres d’individus leur proposant de cultiver du tabac. Ces émissaires sont manifestement liés à des trafiquants de tabac et aux mafias locales.

Mais les cultures en question ne sont pas si clandestines que cela, le tabac étant cultivé sur des parcelles facilement accessibles au public.

•• À titre d’exemples, voici un recensement des toutes dernières interventions de l’ATO :

• 9 décembre 2016 : 114 000 plants de tabac découverts dans une exploitation de Tahmoor, à 90 kilomètres de Sidney
17 janvier 2017 : 1,6 hectare de culture de tabac et 3 tonnes de feuilles de tabac en stock localisés dans une ferme de Bacchus Marsh, à une cinquantaine de kilomètres de Melbourne
31 janvier : destruction de 980 kilos de tabac dans une propriété isolée de Nouvelles – Galles du Sud (état où se trouvent Sidney et Canberra)
21 mars : découverte de 6 hectares de plants de tabac et de 100 kilos de feuilles en cours de séchage dans une exploitation agricole de Macorna aux confins de l’état de Victoria ( dont la ville principale est Melbourne ).
22 mars : nouvelle destruction de 2 tonnes de feuille de tabac dans une ferme disposant de 6 hectares de culture de tabac, à Cooma, à 120 kilomètres de Canberra (photo).