Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

En cette Journée mondiale sans Tabac 2020, on reviendra sur le rapport que nous avons présenté hier sur le paquet neutre (voir 30 mai) : rapport publié, fort opportunément, par la LUISS Business School (Rome) et Deloitte en Italie, avec le soutien de BAT (British American Tobacco).

Il s’agit d’une étude compilant toutes les données sur les 5 premières années de la mise en œuvre du paquet neutre en Australie (voir 1er décembre 2012). Pour conclure sur l’absolue inutilité de cette mesure.

•• « L’efficacité des mesures relatives aux paquets neutres en Australie fait l’objet d’un vif débat » déclare le professeur Raffaele Oriani de la LUISS Business School.

« Les données que nous avons analysées jusqu’en décembre 2017 indiquent qu’il n’existe aucune preuve de l’efficacité des paquets neutres en tant que politique de réduction de la prévalence du tabagisme ou de la consommation de tabac.

« Au contraire, nos conclusions suggèrent que le paquet neutre a eu un effet contre-productif en Australie, entraînant une augmentation de la consommation de cigarettes plutôt qu’une diminution. »

•• Les auteurs du rapport précisent que leurs analyses n’incluent pas la consommation de tabac illégal. Mais … « Deux importantes sources de données sur la consommation illicite de tabac en Australie (Oxford Economics / 2018) et KPMG (2019) font toutefois état d’une hausse de l’incidence du commerce illicite sur la consommation totale de tabac en Australie après 2012, ce qui tendrait à renforcer notre résultat d’un impact nul de l’emballage neutre sur la consommation totale de tabac. »

(Voir 1er février 2015, 29 mai 2018, 13 mars 2020).