Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Mai 2020 | Institutions
 

Le ministre de l’Action et des Comptes publics a été élu, hier, maire de Tourcoing. Sans surprise (sa liste a recueilli 61 % des voix, lors du premier tour du 15 mars).

Et il reste ministre, confirme-t-il dans le Journal du Dimanche de ce jour où il entame une offensive politique pour la relance du pays. Extraits.

•• Sur ses fonctions de ministre et de maire : « je tiendrai ma parole, car je m’étais engagé auprès des Tourquennois à être leur maire si j’étais élu (…)

« Le Président de la République et le Premier ministre m’avaient autorisé à être ministre et candidat. Ils m’ont autorisé, pendant un temps et vu les circonstances exceptionnelles, à exercer mes deux fonctions. Mais sans cumuler les rémunérations : je ne toucherai pas l’indemnité de maire ».

•• Sur la fiscalité pour récupérer l’argent que l’État mobilise face à la crise : « augmenter les impôts : pour nous, ce n’est pas une option, car ce serait décourager le travail et l’activité économique. »