Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Juil 2019 | Profession
 

« Il faut transformer nos activités … » Le constat de Pascal Brie, président des buralistes de l’Aube, a sonné sans appel, ce vendredi 5 juillet, lors de la signature d’une convention de partenariat local avec la CCI du département sur la réalisation de l’audit obligatoire du Fonds de Transformation (5 juin et 27 mai). 

•• À cette occasion, la presse locale rapporte que cette prestation aux buralistes, de trois jours au maximum, se développe en trois axes : l’analyse du point de vente et de son environnement ; l’analyse de la zone de chalandise et la définition ainsi que la priorisation des activités liées à la transformation.

« Les situations sont différentes pour chaque buraliste, il faut pouvoir s’adapter pour proposer des activités nouvelles » a souligné Sylvain Convers, président de la CCI Aube. Dans le département, deux audits ont déjà été réalisés, selon L’Est Éclair.

•• « On est un des derniers commerces de proximité en milieu rural. D’où l’intérêt de multiplier les activités annexes. Beaucoup de buralistes ont déjà évolué » a rappelé Pascal Brie.