Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Fév 2019 | Trafic
 

C’est l’Audi du patron d’un bar à chicha d’Argenteuil qui n’a pas échappé à la sagacité douanière, vendredi 8 février, sur l’aire de repos de Sillery (au sud-est de Reims).

À l’intérieur, pas moins de 143,6 kilos de tabac à chicha provenant d’Allemagne et destinés à son établissement. L’individu avait aussi 10 700 euros sur lui.

•• Devant les juges, le prévenu de 28 ans a reconnu les faits – en comparution immédiate, ce lundi 11 février – tout en se livrant au grand jeu de l’ignorance de la réglementation. Il a concédé, tout de même, avoir, depuis août 2018, rapatrié 550 kilos de tabac dans les mêmes conditions, revendus « tranquilou » dans son établissement, selon ses dires.

•• Le procureur a requis seize mois de prison, dont la moitié assortie de sursis, avec maintien en détention. L’avocat du prévenu a tout fait pour lui éviter la prison, insistant notamment sur … « son esprit d’entreprise » (sic) et « son bac S ainsi qu’un master en sciences politiques ! ».

Est-ce un tel bagage universitaire ou son casier judiciaire, fin comme du papier à cigarette, qui lui a évité la détention ? Toujours est-il que le patron de bar a écopé de 18 mois, entièrement assortis de sursis.