Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Juil 2017 | Institutions
 

La consigne a été lancée de l’Élysée : les cabinets des ministres ne doivent pas dépasser dix conseillers. Et la consigne est strictement respectée. Pour le moment, du moins. D’où surcharge de travail et de domaines à couvrir par des conseillers, certes jeunes pour la plupart, mais qui doivent avoir la santé.

À la Santé, justement, où la même personne cumule, au cabinet d’Agnès Buzyn, les responsabilités de conseillère parlementaire, conseillère diplomatique et chargée du lourd dossier des addictions … dont le tabac.

Il s’agit de Anne Beinier qui a occupé, auparavant, divers postes de collaboratrices auprès de parlementaires centristes et socialistes.

Une chose est certaine : ces conseillers ont pour consigne d’aller « au contact » du maximum d’interlocuteurs. Anne Beinier a donc déjà rencontré Pascal Montredon et Jean-Luc Renaud. La semaine dernière. Afin de prendre connaissance de leurs arguments. Contre le paquet à 10 euros et pour une vraie politique de prévention ainsi qu’un grand plan de lutte contre le marché parallèle du tabac.

Il y a eu dialogue. Mais les arbitrages s’effectuent plus haut.