Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Déc 2019 | Trafic
 

On se demandait comment fonctionnaient ces patrouilles mixtes, composées de douaniers andorrans et français ou espagnols.

Le principe en avait été décidé il y a moins de deux ans suite aux démarches de Gérald Darmanin, accompagné de Philippe Coy, auprès des autorités de la Principauté (voir 16 mars et 7 avril 2018).

La semaine dernière, un dispositif de contrôles renforcés de part et d’autre de la frontière, coordonné avec la Guardia Civil de Puigcerdà et les brigades de la Douane de Porta et de Bourg-Madame (Pyrénées-Orientales), a fonctionné à plein, semble-t-il.

•• Ainsi, côté français, quatre contrôles ont débouché sur la saisie totale de 864 cartouches de cigarettes. En plus : la découverte de 9000 euros et 5000 dollars américains portés par un chef d’entreprise de la région bordelaise.

•• Et, du côté espagnol, la Guardia Civil a procédé, en même temps, à la saisie de 160 cartouches de cigarettes.

•• Ces patrouilles mixtes présentent l’intérêt de « boucler », pendant un moment donné, la frontière : sur les chemins de montagne comme sur les voies routières principales ou secondaires.