Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Nov 2017 | Trafic
 

Un douanier du poste de Porta (Pyrénées-Orientales), près du tunnel du Puymorens, indiquait aux trafiquants de cigarettes revenant d’Andorre (voir Lmdt des 9 novembre et 24 octobre) les heures où aucun contrôle n’était prévu, annonce La Dépêche de ce jour.

Les voitures, chargées de centaines de cartouches de cigarettes, pouvaient alors se ruer sur les routes pyrénéennes.

L’enquête a été ouverte en 2015, à la suite d’informations fournies par la Guardia Civil et après un contrôle ayant permis la saisie de 335 kilos de cigarettes.

•• Selon le quotidien régional, un juge d’instruction de Perpignan s’apprête à boucler, dans les trois mois, le dossier sur cet agent d’une cinquantaine d’années, à la carrière jusqu’ici sans tache, et qui était revenu à sa demande à Porta. En mars, il a été arrêté et incarcéré, pour « corruption passive » et placé sous mandat de dépôt. Il sera jugé aussi pour contrebande, 108 cartouches ayant été découvertes dans sa voiture le jour de son arrestation.

•• L’agent de la Douane aurait joué un rôle central dans l’organisation du réseau. « La veille de ses prises de service, il prenait contact avec les employés d’un supermarché d’Andorre pour savoir ce qui était prévu, et organisait les passages de la frontière : le douanier leur disait si la frontière était libre au moment du passage », a précisé un magistrat de la cour d’appel de Montpellier.

•• Certaines voitures venaient de loin. Un jeune homme de Vélizy, en région parisienne, a d’ailleurs été écroué après avoir effectué 26 voyages vers la Principauté en un an. L’un des contrebandiers a reconnu faire « un bénéfice de 1 700 euros » par voyage, malgré le prix du carburant et celui des péages.

•• Les écoutes téléphoniques se révèlent accablantes pour le douanier, arrêté alors qu’il envisage de se servir « d’un camion postal allant tous les jours d’Espagne en France et qui n’est jamais contrôlé » pour donner une plus grande ampleur à son trafic. Des vérifications sont en cours sur son patrimoine immobilier et son train de vie. Ses belles et régulières vacances à l’étranger avaient intrigué nombre de ses collègues.