Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Juil 2019 | Trafic
 

Interpellé en mars dernier à un giratoire de Montauban par les Douanes, un homme de 56 ans revenait d’Andorre avec le coffre de son véhicule bien rempli : 198 cartouches.

Absent à son procès devant le tribunal correctionnel, il a été condamné à 12 mois de prison ferme et une amende de 15 700 euros réclamée par les Douanes avec la confiscation de la marchandise saisie.

•• Lors de son audition, le quinquagénaire, sans emploi, avait lâché son mode opératoire bien rodé. Il achetait en rafale toujours de petites quantités dans chaque commerce de la Principauté. Sur l’un de ses portables dédiés à cette contrebande, les enquêteurs ont retrouvé la liste d’une vingtaine de clients qu’il fournissait sur commande.

Il a ainsi reconnu gagner 5 000 euros net par mois avec ce trafic. Les enquêteurs se sont aussi intéressés à des transferts importants de dizaines de milliers d’euros en liquide notamment vers le Portugal.

•• Malgré un casier vierge, le trafiquant n’est pas un inconnu de ses services. Une semaine auparavant, une procédure avait été réglée comptant par l’intéressé.

Et, le 15 avril dernier, il a été pris, à Millau, avec 40 kilos de cigarettes, provenant toujours d’Andorre. Il sera jugé pour ces faits devant le tribunal correctionnel de Rodez en octobre prochain.