Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Mar 2018 | Trafic
 

« Des douaniers qui sont à la frontière, dans le froid avec des jumelles pour lutter contre des réseaux de contrebande … cela ne sert pas à grand-chose si on n’a pas du renseignement du côté andorran pour relever les plaques d’immatriculation, pour mettre de la vidéosurveillance et des drones au-dessus de la montagne afin d’aider les douaniers français à intervenir » a résumé Gérald Darmanin, devant la presse, quant aux axes de coopération devant être mis en place suite à la signature de la lettre d’intention entre l’Andorre et la France (voir Lmdt de ce jour et du 16 mars).

•• Oui, mais, l’Andorre n’est pas vraiment d’accord pour augmenter ses taxes sur le tabac … commente France Info. « La fiscalité relève de la souveraineté de chaque pays et il n’y a pas d’harmonisation au niveau fiscal » a précisé clairement à la radio Jordi Cinca, ministre des Finances.

•• La Dépêche du Midi a suivi, elle, minute par minute le déplacement de Gérald Darmanin … de la visite du point de passage frontalier de Porta à l’incursion au cœur des promotions tabac d’un supermarché andorran.

 « Vous vous en servez souvent ? » interroge Gérald Darmanin en pointant le stop-stick (petite herse ayant pour effet de dégonfler progressivement les pneus) que tient un douanier. « Oui… de plus en plus. Depuis le début de l’année, il y a déjà eu dix tentatives de nous foncer dessus alors que pour tout 2017 il y en a eu 20. On a affaire à des gens de plus en plus violents et nous attendons une réponse pénale à la hauteur des risques encourus » résume Patrick Granat, chef du service douanier de la surveillance, au ministre.

Le matin même, le bureau de douane avait interceptée 500 kilos de tabac, soit 458 000 pièces en cigarillos.

•• « La lutte pour la santé publique concerne aussi le tabac illicite », avait rappelé auparavant Gérald Darmanin lors du point presse. « Les recettes fiscales du tabac pèsent 11 milliards d’euros (sans la TVA / ndlr) et cette hausse (celle du 1er mars / ndlr) nous rapporterait 500 millions d’euros mais les cancers liés au tabac coûtent 70 à 100 milliards d’euros » avait affirmé le ministre qui entend donc serrer la vis à tous les niveaux :  côté amendes et aggravation des peines, de la petite cartouche en trop de Monsieur Tout-le-Monde aux tonnes des gros trafiquants.

•• Mais au-delà des intentions et des moyens supplémentaires qui seront donnés à la douane pour la surveillance, Gérald Darmanin – accompagné de Philippe Coy, « une première » – aura pu découvrir aussi, concrètement, au Pas-de-la-Case, l’ampleur du dossier « tentation » et « prix cassés », lors d’une visite dans un hyper où les deux cartouches de blondes et la fiole de Ricard étaient en promotion à 32,99 euros … et dans une Principauté où le tabac représente 25 % du budget de l’État avec 110 millions d’euros de de recettes, précise La Dépêche.