Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Mar 2017 | Profession, Trafic
 

La manifestation de 200 buralistes, sur la route d’Andorre à Tarascon-sur-Ariège ce matin, s’est déroulée dans une excellente ambiance syndicale et sans incidents (voir Lmdt de ce jour 2). Seule la patience des « touristes » se rendant à la Principauté aura été mise à l’épreuve … sur une double voie encombrée par 5 kilomètres de bouchons.

Les manifestants étaient bien visibles avec leurs blousons de couleur rouge arborant le slogan « buralistes frontaliers en péril ! ». Un lot de carottes est venu brusquement encombrer la route. Et quelques visites inopinées de coffres de voitures ont confirmé aux témoins qu’Andorre est bien « le paradis du tourisme fiscal ».

Vers 11 heures, Gérard  Vidal s’est adressé aux manifestants et journalistes, au nom de la commission « Marché parallèle et ventes transfrontalières » de la Confédération qu’il préside, afin de remercier certains collègues venant de loin (voir Lmdt de ce jour 1).

Patrick Falewee (président de la fédération des buralistes du Nord) a ensuite confirmé que la prochaine manifestation symbolique aurait lieu le dimanche 9 avril à la frontière belge. Pendant ce temps, sur France Info, Jean-Luc Renaud (secrétaire général de la Confédération) a rappelé que la demande des buralistes – exigeant la mise en place urgente d’un grand plan de lutte contre le marché parallèle du tabac – serait ainsi martelée pendant toute cette période électorale.