Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Déc 2019 | Trafic
 

Le voyage de ce Serbe s’est arrêté à Laon, la semaine dernière. Alors qu’il se rendait à Paris dans son propre véhicule, il a fait l’objet d’un contrôle.

Et les douaniers ont trouvé plusieurs caches aménagées abritant des paquets de cigarettes porteurs de vignettes fiscales serbes : en tout 56 kilos de tabac que le conducteur espérait, selon ses dires, pouvoir revendre dans une gare routière de Paris.

•• L’homme s’est montré bavard lors de sa garde à vue, expliquant être malade et avoir besoin de 2 000 euros afin de financer une opération chirurgicale. Il espérait tirer 10 000 euros de son tabac de contrebande.

•• La première préoccupation des enquêteurs a été de savoir s’ils avaient affaire à un réseau organisé. « Rien ne semble aller dans ce sens » a estimé le président du tribunal lors de la comparution immédiate. « Les caches ne sont pas celles d’un amateur mais elles n’ont rien d’un professionnel non plus » rapporte L’Union du 5 décembre.

•• Le tribunal de Laon a condamné le trafiquant à six mois de prison avec sursis, à la confiscation du véhicule ainsi qu’à une amende douanière de 22 400 euros.