Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Fév 2018 | Observatoire
 

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a jugé, la semaine dernière sur LCI, que l’amende pour les usagers de cannabis serait « plus opérationnelle » et « efficace » car actuellement les contrevenants ne sont « jamais face à une vraie peine » (voir Lmdt du 27 janvier).

•• « Je pense que ce sera plus opérationnel parce que la réalité c’est qu’en fait les contrevenants ne sont jamais in fine face à une vraie peine, donc la contravention permettrait probablement d’être plus efficace par rapport au consommateur (…) qui fume sans pénalité aujourd’hui », a-t-elle dit.

« Il faut continuer à dire que le cannabis est extrêmement dangereux pour la santé, augmente le risque d’accident de voiture, réduit les capacités cognitives de nos enfants et des jeunes qui fument trop tôt, et a exactement les mêmes conséquences sur le poumon que le tabac normal », a-t-elle ajouté.

•• Interrogée sur le fait de savoir si elle avait déjà « fumé un joint », la ministre de la Santé a répondu « non » mais précisé qu’on lui en « avait offert un pour ses 35 ans ».

« Je n’ai pas compris comment le rouler, c’était une amie qui trouvait étonnant qu’à mon âge je n’avais jamais vu à quoi ressemblait du cannabis, et en fait je pense que les quelques grains ont terminé sur ma moquette », a-t-elle raconté, selon l’AFP.