Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

À Pretoria, la Haute-Cour a examiné, ce 15 juillet, le recours contre l’interdiction gouvernementale de vendre du tabac, déposé par la FITA (Fair-Trade Independent Tobacco Association) représentant la filière tabac (voir 14 juillet).

Les débats se sont déroulés par visioconférence.

La base de l’argumentation d’Arnold Subel, l’avocat de la FITA, a reposé sur le fait qu’en définitive, la prohibition n’avait pas eu d’effet significatif sur la consommation réelle de tabac : malgré le Coronavirus, le tabagisme n’a pas baissé au grand profit de la contrebande. La décision de la Haute-Cour est attendue pour la semaine prochaine.