Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

D’après une étude de British American Tobacco, l’interdiction de vendre du tabac, mise en place avec le confinement et qui dure depuis (voir 28 juillet, 27 juin et 29 mars), serait à l’origine de la perte de 30 000 emplois dans la filière tabac.

« Cela signifie que nous en sommes quasiment à un point de non-retour » a déclaré aux médias, Johnny Moloto, porte-parole de BAT Afrique du Sud.

« L’approvisionnement illégal du tabac est désormais tellement bien installé qu’ il sera difficile aux autorités fiscales du pays de revenir rapidement à une situation normale ». Encore faudrait-il que l’interdiction de vendre du tabac soit levée.