Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Nov 2017 | Profession
 

Nouvelle mobilisation à l’appel de la chambre syndicale des débitants de tabac du Bas-Rhin. Dès ce mardi, les buralistes du département sont appelés à boycotter la vente de tickets de bus et de tram de la CTS (Compagnie des Transports strasbourgeois).

Alors que les buralistes de l’Eurométropole souffrent de l’extension de la ligne D du tram entre Strasbourg et Kehl, où de nombreux fumeurs ou leurs proches ont pris l’habitude de s’approvisionner en tabac moins cher qu’en France (voir Lmdt des 16 et 5 octobre).

•• Avec l’extension du tram, « les buralistes sont dans une situation préoccupante ». Ils réclament la tenue d’une table ronde, « pour lutter, comme la logique le voudrait, contre les achats transfrontaliers du tabac » explique Patrice Soihier, président de la chambre syndicale des buralistes du Bas-Rhin.

•• Selon France Bleu Alsace, si le boycott ne suffit pas, les buralistes menacent de perturber la circulation des trams sur cette ligne où ils ont déjà manifesté (voir Lmdt du 27 mai). Ils réfléchissent aussi à des actions en justice.

Les buralistes réclament par ailleurs un changement de législation pour limiter l’importation du tabac – venant d’un pays de la Communauté européenne –  à un ou deux paquets autorisés par personne.