Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Mai 2021 | Trafic
 

Jusqu’ici, et après l’assouplissement des mesures chez nos voisins belges, les déplacements étaient limités à 30 kilomètres autour du domicile, que ce soit dans le sens France-Belgique ou dans le sens Belgique-France (voir 12 avril et 24 janvier 2021). 

À partir de ce lundi, les déplacements vers la Belgique ne sont plus réservés aux frontaliers.

Et depuis le 19 avril, il n’est déjà plus nécessaire d’avoir un « motif essentiel » pour y entrer. Alors que la formalité du Passenger Locator Form (PLF, Formulaire de localisation du passager) est exigée si on reste plus de 48 heures en Belgique et pour les arrivées en bateau, avion, train ou bus.

Alors oui : on peut traverser la frontière pour aller acheter son tabac, assure La Voix du Nord. Comme le déplacement se fait sur la journée et en voiture, il n’y a pas besoin de présenter un test PCR négatif.

Attention, toutefois, si les frontières sont ouvertes, les voyages restent toujours encore fortement déconseillés et les couvre-feux restent en vigueur dans les deux pays.